énergie-crise

Accueil > Questions énergétiques > Comprendre rapidement les questions énergétiques > Ségolène Royal, pseudo ambassadrice des Pôles et vraie responsable du (...)

Ségolène Royal, pseudo ambassadrice des Pôles et vraie responsable du changement climatique

dimanche 17 novembre 2019, par PH

Ségolène Royal a été ministre de l’environnement, principalement pour sa promotion personnelle. En fait elle a été principalement démagogue sur les taxes sur les émissions de CO2, s’y opposant lorsque que tous les spécialistes en réclamaient.

Sans aucune formation scientifique, elle s’est laissé mener en bateau en inaugurant une route solaire qui s’est révélé être un fiasco. Naturellement elle a gobé les mensonges antinucléaires, et s’est opposée constamment au redémarrage de Superphénix. Aujourd’hui, alors qu’on dépense des centaines de milliards en pure perte dans l’éolien-solaire, Superphénix dont les Russes vont essayer de lancer la copie sous le nom de BN 1200, se révèle le seul réacteur qui peut sauver le climat.

Il faut lire absolument dans le document ci-dessous, le témoignage exceptionnel de Pierre Schmitt, dernier directeur de la centrale révèle l’action de Ségolène Royal dans l’arrêt prolongé du réacteur.